Un cœur de baleine dans un musée

Jacqueline Miller du Musée royal de l’Ontario explique comment et pourquoi l’institution conserve le plus gros coeur de la planète dans ses collections.