Une toute petite agate finement sculptée il y a 3500 ans

Dans la tombe d’un soldat de l’âge de bronze nommé le Guerrier Griffin, tombe qui contenait en outre de nombreux trésors, on a retrouvé cette petite agate sculptée.

Elle mesure un peu moins de 4 centimètres et a été nommée « l’agate du combat de Pylos ». Elle présente une lutte entre deux guerriers, des cadavres à leurs pieds, avec un niveau de précision anatomique qu’on ne pensait atteint qu’un millier d’années plus tard dans cette civilisation.

L’exécution est très fine avec des détails de moins d’un millimètre. L’agate est une pierre très dure et c’est une prouesse de la sculpter avec cette virtuosité, d’autant plus que les loupes n’allaient exister que mille ans plus tard également.

Cette découverte a conduit a réévaluer grandement les étapes que nous croyions connaître concernant l’histoire de l’art en grèce.