Stardust retourne voir Tempel 1

Le 5 juillet 2005 la sonde Deep Impact de la Nasa allait s’écraser sur la comète Tempel 1, découverte en 1867 à Marseille, pour en étudier la composition.
La partie de la sonde qui percuta la comète pesait 370kg et il créa un cratère qu’on estimait de 200m de large et 30m de profondeur mais le nuage de poussières ainsi créé empêchait d’en voir les détails.

La Nasa a donc détourné la sonde Stardust qui avait finit sa mission en 2006 en renvoyant des poussières de la queue d’une autre comète sur la Terre pour retourner voir le résultat. La rencontre a eu lieue le 16 février, elle est passée à 182km de Tempel 1 et a pris une série d’image surprenantes qui ont permis d’affiner la taille du cratère à 150m, la profondeur étant réduite par les poussières qui sont retombées dans le cratère.
C’était la première fois qu’une comète était visitée deux fois par un vaisseau spatial, entre les deux visites elle avait fait exactement une rotation autour du soleil.