Plongée dans le New-York de 1911

Les films de cette époque, en plus d’être très fragiles, n’étaient pas tournés à la même vitesse que ceux d’aujourd’hui (10 images par seconde contre 24). Ça donnait un accéléré apparent qui a ici été corrigé, rendant les mouvements de la foule beaucoup plus naturels pour ce film déjà en excellent état.

Une bande son a été méticuleusement conçue aussi et ça améliore considérablement la sensation d’immersion dans ce vieux New-York. Magique.