Pieter Hugo envoie ses amis en enfer

Pour sa série « There’s a Place in Hell for Me and My Friends« , le photographe sud-africain Pieter Hugo a réalisé des portraits de ses amis à qui il a donné une apparence de monstres-zombies venant tout droit de l’enfer en enlevant la couche rouge lors du passage en noir et blanc de ses portraits numériques, ce qui assombri et fait ressortir toutes les imperfections de la peau, même invisibles à l’oeil nu de la même manière qu’avec des calotypes en argentique.