[Mystère #170] Le concours Peugeot d’aviettes, des vélo-avions, en 1912

tourdefrancevolant-01

tourdefrancevolant-02

-Les gagnants :

Cette semaine c’était pas trop dur mais il a fallu vous y mettre à plusieurs pour trouver tous les détails.

Ian a trouvé que c’était un concours d’aviettes, Gurvan qu’il était organisé par Peugeot, Matthieu M les détails du concours, Corinne Beausoleil qu’il était organisé au vélodrome du parc des Princes à Paris, riton et Thomas_Garcia qui ont trouvés les résultats et enfin Kelkundote qui a trouvé une vidéo dont j’ignorais l’existence et le nom du participant Kelkundote.

Félicitations à tous.

-La réponse :

En 1912 Robert Peugeot lance un nouveau prix d’aviation : le Prix Peugeot qui récompensera de 10 000 francs la première personne qui réussira à faire un vol de 10 mètres avec une machine hybride entre un vélo et un avion se propulsant à la seule force humaine qui sont appelés des aviettes.

198 personnes s’inscrivent mais seulement 23 se présentent le jour du concours le 2 juin et personne ne réussi à réaliser cet exploit.

Sur les conseils des juges Robert Peugeot décida donc d’organiser le 4 juillet un autre concours légèrement plus facile puisqu’il ne fallait réaliser au minimum qu’une distance de 1m à 10cm de hauteur.

Cette version du prix a été remporté par Gabriel Poulain, un ancien champion de vélo, sur son aviette équipée d’ailes, il se passionnera pour la discipline et finira par gagner le concours de 10 000 francs pour 10m de vol en 1921.

De nombreuses versions de ce prix furent organisées dans les années suivantes et vous pouvez aller lire un historique complet des aviettes sur ce site.

Sur les photos, prises en 1912 et 1913 c’est un participant dénommé Rettish avec ses machines étranges.

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-01

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-02

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-03

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-04

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-05

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-06

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-07

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-08

aviette-conconurs-avion-velo-peugeot-09

  • Ian

    Ce pourrait être M. Bernhard qui a gagné une course d’aviettes le 14 décembre 1913 au Vel d’Hiv.

  • Gurvan

    Je dirais

    « Paris Cycleplane event on Jan 01, 1912 »
    Trouvé en cherchant « Flying bicycle 1910 », j’ai ensuite reconnu la pub Peugeot sur une autre photo.

  • Gurvan

    Le nom de cette manifestation était « Le grand prix Peugeot » en 1912

  • Freawheelin Dubois

    J’ai vu des photos d’engins similaires dans un livre sur l’historique du vélo, on les appelait des « Aviettes », je pense que les photos ont été prises en 1912 ou 1913 lors du prix Peugeot, le gars sur la photo pourrait être le cycliste Gabriel Poulain qui a gagné l’épreuve.

  • Freawheelin Dubois

    J’ai vu des photos d’engins similaires dans un livre sur l’historique du vélo, on les appelait des « Aviettes », je pense que les photos ont été prises en 1912 ou 1913 lors du prix Peugeot, le gars sur la photo pourrait être le cycliste Gabriel Poulain qui a gagné l’épreuve.

  • kelkundote

    Un concours d’aviettes au parc de princes dans les années 10…

    Pas sûr mais j’ai trouvé des véhicules similaires en cherchant « concours vélo volant » et en affinant mes recherches au fur et à mesure de mes trouvailles.

  • Corinne Beausoleil

    Vélo, ailes, France, vers 1910.
    Concours d’aviettes, sur le vélodrome du parc des Princes à Paris. Entre autres compétitions de courses de vélos, de motos…

  • Matthieu M

    Il s’agit de photos de paticipans du prix peugeot du 2 juin 1912 qui offrait 10000 francs au premier cycliste qui arrivera à faire voler un velo sur 10m à la seule force de ses cuisses.

    Personne n’a réussit un tel exploit ce jour là

    J’ai retrouvé la photo sur ce site :
    http://www.air-journal.fr/2015-06-02-le-2-juin-1912-dans-le-ciel-aucun-gagnant-pour-le-prix-peugeot-5143783.html

    plus d’infos sur le concours sur cet autre site:
    http://claudel.dopp.free.fr/Les_planeurs/Histoire/Velo-vole/Velo-vole.htm

  • Gurvan

    Sur la seconde photo c’est Luc Montenlair et son vélo à aile en X.
    Trouvé en cherchant « Luke Skywalker X-Wing »

  • Julie Capuche

    Le moyen de faire 55 km/h de moyenne sur le contre-la-montre individuel?

  • riton

    C’est une aviette : une bicyclette propulsé par des ailes. Trouvé avec « bicyclette ailes sur google qui m’a envoyé ici : http://www.forumpsg.com/index.php?/topic/22-paris-ville-lumière/page-64 (aller vers le bas, 20 aout 2011) « Le Stade-vélodrome du Parc des Princes fut longtemps le temple de la «petite reine», comme en témoigne ici cette drôle de bicyclette équipée d’ailes et dénommée aviette. » . Plus précisément, Peugeot crée un concours en 1912 pour un vol musculaire : le prix peugeot. http://claudel.dopp.free.fr/Les_planeurs/Histoire/Velo-vole/Velo-vole.htm
     » Le concours doit avoir lieu le 2 juin 1912, et provoque un grand engouement. Pas moins de 198 candidats s’inscrivent, mais finalement 23 se présentent le jour du concours. [..] Mais malgré tous les efforts déployés par les concurrents enthousiastes aucun ne réussit à quitter le sol. »
    « 

  • Fil Defer

    LIBé LUNE

  • Thomas_Garcia

    C’est en février 1912, que Robert Peugeot lance un nouveau prix d’aviation, le prix Peugeot, il promet d’offrir une récompense d’au moins 10 000 francs au premier à réaliser un vol aux commandes d’un appareil de type aviette, sur une distance de 10 mètres. En juin 1912 au Parc des Princes sur les 23 aviateurs qui participent à cette compétition aucun ne parviendra à réaliser ce défi, en effet il faut parcourir cette distance en s’aidant que de sa condition physique, aucun moteur pour participer à la mise en mouvement de l’appareil. Ce challenge trop ambitieux pour l’époque, Robert Peugeot va créer un nouveau prix plus accessible en juillet 1912, il met 1000 francs en jeu pour celui qui effectuera un vol de 10 cm de hauteur sur une distance de 1 mètre, C’est Gabriel Poulain qu’on voit sur la photo, qui va gagner avec un vol de 3 mètres.

    Je me suis aidé en cherchant sur Google, d’abord le nom du sponsor sur le maillot, puis j’ai tapé « Vélo avec système d’ailes », je suis tombé sur une photo d’un vélo-avion et dans le ciel un avion avec une banderole « aviette contest france » j’ai tapé ça et j’ai trouvé la première photo, qui m’a conduit à un article parlant de ce prix Peugeot

  • jouz

    Un peu trop facile aujourd’hui…
    Une recherche vélo+ailes permet de trouver le nom de ces engins : aviettes et on trouve alors rapidement la première photo qui a été prise le 2 juin 1912, au Parc des Princes pour le prix Peugeot.

  • Salamalecs

    Les participants au concours du 2 juin 1912 au Parc des Princes en vue de l’obtention du Prix Peugeot (un prix de 10 000 francs au premier « pilote » qui décollerait du sol grâce à sa seule force musculaire et parcourrait une distance minimale de 10 mètres) ? Ou alors le prix suivant en juillet 1912 (un vol à 10 centimètres de hauteur sur une distance de 1 mètre ; avec un vol de plus de 3 mètres, Gabriel Poulain sera le grand gagnant) ?

  • Kelkundote

    Je confirme ma réponse précédente : images trouvées sur Gallica.

    http://gallica.bnf.fr/Search?ArianeWireIndex=index&p=1&lang=FR&q=Concours+de+l%27Aviette&x=0&y=0

    Le premier s’appelle Rattish et son aviette équipée de deux ailes lui permettait de « franchir » des obstacles… (cf vidéo ci-dessous à 26 secondes).

    Je n’ai pas d’info sur la deuxième machine.

    https://youtu.be/sO_pwdHrZdw

    • Kelkundote

      Oups : Rettish

  • marphil47

    Le 24 novembre 1912 dans le ciel : Concours d’aviettes
    air-journal-aviettes-parc-des-princes-1912

    Histoire de l’aviation – 24 novembre 1912. Ce dimanche 24 novembre 1912, l’enceinte du Parc des Princes accueille le concours des aviettes, aéroplanes sans moteur mus exclusivement par la force humaine. Ce concours mis en place par les entreprises Peugeot met en jeu un prix de 10 000 francs, qui sera remis au premier aviateur qui parviendra à couvrir une distance de 10 mètres sans reprendre contact avec la terre ferme.

    Si cette manifestation aéronautique est un succès en termes de participants, les organisateurs n’en dénombrant pas moins de dix-sept, il n’y aura aucun gagnant de désigné pour ce concours du décamètre. Aucune de leurs bicyclettes munies d’un plan sustenteur et d’un empennage ne réussira à quitter le sol. Exception faite de l’aviette de Jacquelin, l’ancien coureur cycliste.

    La performance de Jacquelin est encore loin de répondre aux exigences de l’épreuve, mais est celle qui a retenu l’attention ce dimanche 24 novembre 1912, ce dernier est en effet parvenu à réaliser un petit bond en avant d’un mètre seulement ! Autant dire qu’il y a encore du chemin à faire, ce n’est pas demain qu’on verra un ciel immaculé d’aviettes…

  • jouz

    Pour info, tout l’historique des vélos volants : http://claudel.dopp.free.fr/Les_planeurs/Histoire/Velo-vole/Velo-vole.htm

  • marphil47
  • Evi Nilop

    Ces photos datent du 3 juin 1912, quand la maison Peugeot Robert a organisé un concours d’aviettes au vélodrome du Parc des Princes, avec comme 1er Prix 10000 francs, et 3 autres Prix de 8000, 1000 et 500 francs (Ces trois prix supplémentaires sont offerts aux concurrents, dont les appareils répondant spécialement à l’énoncé complet du problème de l’aviette, seront munis de propulseurs aériens destinés à fournir, après l’élan qui prépare le vol, la vitesse qui doit l’entretenir, le jour où l’essor sera réalisé..
    Il y eut deux cents engagés, et un article du Figaro mentionne que seulement soixante ont présenté des engins originaux, intéressants, curieux, mais qu’aucun n’a réussi l’exploit attendu (aucun n’a réussi à franchir dix mètres et encore moins à décoller). Le concours était supervisé par une commission de 9 membres,
    personnalités du monde de l’aviation et de l’industrie. Au vu des résultats
    obtenus, cette commission conclut que la tâche était trop difficile compte tenu
    des connaissances aérodynamiques de l’époque, et elle suggéra à Robert Peugeot
    de sponsoriser une compétition de niveau plus abordable.

    Robert Peugeot accéda à la demande de la commission et, tout en maintenant son premier prix, il propose
    un nouveau prix de 1000 francs pour un saut de longueur 1 mètre minimum, à une hauteur
    minimale de 10 centimètres, et dans les deux sens.

    Les choses ne traînèrent pas, puisque quelques jours
    plus tard, le 4 juillet 1912, à Viry-Châtillon, Gabriel POULAIN s’adjuge ce prix, avec son Aviette, bicyclette équipée d’ailes. Gabriel Poulain, originaire de Saint Hélier, île de Jersey,
    avait 28 ans cette année-là. Ce n’était pas un inconnu en France et en Europe, car c’était
    un coureur cycliste sur piste au brillant palmarès : champion
    de France en 1905, 1922 et 1923 et champion du monde de sprint en 1905 (2e
    en 1906, 1908, 1909 et 1923) …

    Il réussit à rester soulevé sur une distance de 3,6 mètres plus la
    longueur de sa bicyclette à son premier essai et de 3,3 m à son second
    essai en sens inverse, comme le voulait le règlement.

    A partir de ce moment-là, Gabriel Poulain se passionna
    pour le vol à propulsion humaine et pendant dix ans il se consacra à des
    recherches et développements de sa machine, pour enfin faire de nouveau parler
    de lui en 1921.
    L’avietteur présent sur la photo se nommerait M.Violette, et La Souveraine serait le nom de son aviette.

    Extrait du forum de Tonton Vélo: d’après l’Ouest-Eclair du 15 décembre 2013:
    « L’épreuve du lancement de l’aviette est un simple concours de vitesse, sans vol obligatoire, entre toutes les machines roulantes, bicyclettes ou autres, uniquement actionnées par la force humaine appliquée à un propulseur aérien quelconque. Cette épreuve exclusivement réservée aux véhicules sans roue motrice, a pour but de mettre en parallèle les différents propulseurs aériens, hélices, ailes battantes, etc. employés depuis un an pour le lancement de l’aviette et de signaler ceux qui sembleront mériter la préférence. Elle aura lieu sur un demi-tour de piste, 333 mètres. Le temps qui ne devra pas excéder une minute sera compté entre les instants où l’appareil, après un élan d’une centaine de mètres au maximum, aura franchi entièrement la ligne de départ et aura franchi de même la ligne d’arrivée. Il n’est pas exigé que les roues de l’appareil perdent contact avec le sol, mais il est interdit à l’avietteur de mettre pied à terre pendant la durée du parcours chronométré. »
    (L’Industrie vélocipédique, 1913) »
    J’ai cherché vélo hélice, puis aviette, puis aviette souveraine violette
    Il semble que la récompense était de 10000 francs « OR » à l’époque…

  • raspoutine

    le grand père de lance armstrong, qui ne prenait que de « la souveraine violette » non prohibée !

  • regivanx

    Un échec prévisible.

  • Stepéhane

    La photo 1 date du 2 juin 1912 pour le concours d’aviette organisé par Robert Peugeot. Le but faire voler ce type d’engin sur une distance d’au moins 10 mètres

  • Stepéhane

    (première phot dans le moteur de recherche avec : velo ailes peugeot (panneau en arrière plan)

  • Stepéhane

    Je recommence, je ne sais pas si mon post à fonctionné. Pour être précis : « velo ailes peugeot course » (peugeot à cause du panneau en arrière plan) (resultats:images, filtre noir et blanc) renvoie sur une machine similaire. en suivant le lien « http://claudel.dopp.free.fr/Les_planeurs/Histoire/Velo-vole/Velo-vole.htm ». La réponse (le concours organisé par peugeot) était un peu plus bas. Il s’agit donc d’une aviette en 1912.

  • Fredo
  • Vil_Brequin

    Je pense que c’est le participant d’un concourt organisé par Robert
    PEUGEOT en 1912. Les participants pour gagner devaient réussir un saut d’au moins dix mètres aidés de la seul force musculaire. Le saut devait être effectué deux fois, dans deux directions opposées afin de compenser l’effet du vent éventuel soufflant au moment des essais. 10 000 francs étaient à la clef.

    J’ai trouvé en tapant « vélo ailé » dans Google.

  • Vil_Brequin

    Je pense que c’est un participant d’un concourt de « vélo volant » organisé par Robert
    PEUGEOT en 1912. Le but était de réussir un saut de 10 mètres avec comme seule aide la force musculaire.
    Il y avait 10000 franc à la clef.

    J’ai trouvé en tapant « vélo volant » sur google

  • David C.

    Il s’agit bien évidemment d’Ali Bellule, professeur de travaux manuels au collège Cindy Sander de Creutzwald, en Moselle. On le voit ici au vélodrome de Bruxelles (on reconnait le reporter Tintin en arrière plan sur la première photo). Il présente sa dernière invention : le bicycloptère, un vélo avec des ailes, comme un papillon de lumière. Malheureusement, née sous une mauvaise étoile, sa création sera un échec. Pour autant, ça ne mettra pas un frein à sa carrière de génial inventeur. Un an plus tard, Tintin lui ayant suggéré de miniaturiser son vélo au petit vingtième, il put créer l’insecte qui porte aujourd’hui son nom.

  • bmjo

    Photos du grand prix peugeot de 1912 (10 000 francs pour le premiers pilote qui quitte le sol à la seule force de ses muscles!). Pour info, ce type « d’appareil » s’appelle un cycloplane.

  • Julie Capuche

    En tous cas, profusion d’articles sur les vélos volants sur le web… mais pas trouvé…

  • bmjo

    Pas encore trouvé la photo, mais ce site explique assez bien le but des machines:.dopp.free.fr/Les_planeurs/Hclaudelistoire/Velo-vole/Velo-vole.htm

  • bmjo

    Le stade dans lequel ce déroule ce concours est le stade vélodrome du parc des princes.

  • bmjo

    J’en ai trouvé un autre, mais toujours pas la photo originale.

  • bmjo

    Titre de la photo originale sur Gallica: Concours d’Aviette, 1913, prise et diffusée par l’agence Meurisse.
    Le seul moteur de recherche utilisé est google avec le mot clé cycloplane et aviette.

  • Compte Commun

    Il s’agit d’un participant (Gabriel Poulain) au prix Peugeot en 1912, dont l’objectif est de décoller à la seule force des muscles.
    http://www.air-journal.fr/2015-06-02-le-2-juin-1912-dans-le-ciel-aucun-gagnant-pour-le-prix-peugeot-5143783.html
    Pour trouver, j’ai simplement cherché vélo avec ailes dans google image, trouvé une photo ressemblante m’ayant mené à cette page ci :
    http://claudel.dopp.free.fr/Les_planeurs/Histoire/Velo-vole/Velo-vole.htm
    De là, j’ai trouvé le prix peugeot, qui m’a mené à la solution :)

  • Interfector

    Il s’agit de l’aviette de Mr Bernhard, probablement au vel d’hiv en 1913.

    On trouve quasi les memes images en tapant « velo helice peugeot » sur google image. En lisant les sites qui les hebergent on en apprend plus, je suis direct tombé sur http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=2&t=8030

  • Interfector

    pour completer, il s’agissait a priori de repondre a un defit de peugeot, de voler sur 10m, contre un prix de 10000francs.

  • riton

    IL a juste fallu atteindre 1979 (soit 67 ans) pour que quelqu’un gagne le concours/ http://donaldmonroe.com/gallery/albums/gossamer-albatross/ga1256_05a.jpg https://en.wikipedia.org/wiki/Gossamer_Albatross

  • IsLaz

    J’ai toujours eu une admiration sans bornes pour les capacités de l’imagination humaine à inventer des engins casse-gueule :-))
    Merci Maître, je ne connaissais pas cette aventure de haut vol ^^