Des petites portes pour les fées de la ville

porte-fee-miniature-01

En 1993, alors qu’il rénovait sa vieille maison, Jonathan B. Wright s’est amusé à rajouter sur la façade une porte miniature qui s’ouvrait sur une petite pièce avec ses meubles et un escalier.

Devant la réaction émerveillée de ses enfants, il a décidé de continuer à en construire partout autour de la ville de Ann Arbor, comme si il s’agissait des portes pour des habitations des petites fées qui peupleraient la ville.

Il en a pour l’instant construit plus d’une douzaine dans les rues d’Ann Arbor, à coté d’un café, sur les marches d’une épicerie ou encore à côté de la vitrine d’une boutique de jouets.

Les petites portes attirent les visiteurs et les touristes qui laissent parfois des petits cadeaux à leur taille aux fées.

Depuis l’idée a inspiré d’autres artistes et on peut trouver des petites portes de New York à San Francisco en passant par Atlanta.

porte-fee-miniature-02

porte-fee-miniature-03

porte-fee-miniature-04

porte-fee-miniature-05

porte-fee-miniature-06

porte-fee-miniature-07

porte-fee-miniature-08

porte-fee-miniature-09

porte-fee-miniature-10

porte-fee-miniature-11

porte-fee-miniature-12

porte-fee-miniature-13

porte-fee-miniature-14

  • Ponant & Ponand

    C’est hallucinant!! Je pensais que les fées n’existaient pas.