Perdues pendant 40 ans : les merveilles de l’été 1978 à New-York

En 1978, huit photographes du Times ont été laissés au chômage technique par une grève de trois mois dans leur journal. Au début de la grève au mois d’août, ils ont rencontré le responsable de la ville de New-York pour les parcs et jardins et lui ont proposé de faire une série de reportages sur les parcs et les gens qui s’y trouvaient.

Ils ont produit plusieurs milliers de merveilleux clichés, témoignages à la fois sublimes et modestes d’une époque et d’une ville. Ces images ont ensuite été oubliées pendant 40 ans dans deux boîtes en carton sur une étagère, et récemment retrouvées, redécouvertes et exposées. (Une sélection de quelques dizaines d’entre elles, dans une exposition aussi gratuite que les parcs et jardins de la ville).

Jim Dwyer nous raconte cette histoire émouvante dans un article façon turbomedia (dont les parties changent et s’enchaînent, grâce à la molette de la souris), on y découvre ces images si riches de vie (et on ne parle pas que des couleurs des vêtements de l’époque).

C’est complètement magique.