Comment le moustique te suce le sang avec ses 6 aiguilles

Le moustique ne se contente pas d’une simple piqûre pour sucer le sang de sa proie, il a tout un arsenal composé de 6 aiguilles dans une enveloppe protectrice qui se rétracte au moment de piquer.
Deux d’entre elles sont équipées de petites dents pour scier la peau plus efficacement, deux autres écartent les tissus pour que la femelle puisse travailler plus efficacement.

Enfin, une de ses dernières aiguilles est guidée vers un vaisseau sanguin par des récepteurs qui sentent des composés chimiques du sang et avec cette même aiguille elle vient aspirer le sang.
Pour finir, la dernière aiguille injecte des composants chimiques qui améliorent le flux sanguin, c’est eux qui nous font nous gratter après.

En même temps à l’intérieur de son corps elle sépare les cellules sanguines de l’eau et l’éjecte pour optimiser la place disponible.