Metamorphose : les autoportraits de Frédéric Fontenoy

La série d’autoportraits « Metamorphose » de Frédéric Fontenoy a été réalisée entre 1988 et 1990.
Pour obtenir cet effet de déformation il a utilisé un appareil photo panoramique rotatif comme un Horizon ou Noblex qui exposent le film de manière progressive à la façon d’un scanner.
On sent dans son travail l’influence d’Arno Rafael Minkkinen.

( Via : bumbumbum )

  • zlaan

    perso, je trouve ça assez moche … :o/

    • Il en faut pour tous les goûts :)

      Perso j’aime bien le jeu sur les formes du corps et la mélancolie qui se dégage de ses images :)

  • zlaan

    oui, il en faut pour tous les goûts, c’est pour ça que je dis bien que c’est mon avis perso. :)

    Je n’aime pas voir les corps tordus, étirés, tirassés, JE trouve ça mal adapté a la fonction du corps ; peut être qu’avec un corps de femme ce serait diffèrent …? :)

  • Tiro

    Au delà du « j’aime-j’aime pô », je trouve le travail assez intéressant. Il interroge l’espace et notre place dans notre environnement. La rapidité des mouvements et la déformation du corps vient se confronter à la nature qui semble immuable et donc intemporelle.

  • barill

    assez déstabilisnt, impressionant et pour certaine prise presQUE misthique. je dirais: quel talent !