L’extermination du bison américain

 

Alors que les américains se déplaçaient de plus en plus vers l’ouest des Etats-Unis dans les années 1800 la chasse au bison s’est développé dans des proportions extrêmes, non seulement sa viande et sa fourrure se vendaientpour un bon prix mais le gouvernement encourageait son abattage comme un moyen de déplacer et affamer les indiens qui en dépendaient pour se nourrir.

Les passagers des trains tiraient sur les bisons qu’ils croisaient juste pour s’amuser.

En un siècle la population de bison est passée de centaines de millions à moins de 1000 animaux.

Il a été sauvé par les efforts de conservation entrepris par Théodore Roosevelt, on estime aujourd’hui leur nombre à 500 000.