L’évolution de la pastèque montrée par les natures mortes

James Nienhuis, un professeur à l’université d’horticulture du Wisconsin, montre toujours à ses étudiants l’évolution des fruits par la sélection humaine en prenant l’exemple de la pastèque. Il se base sur l’aspect de ce fruit dans les natures mortes anciennes, notamment une peinture de l’artiste italien Giovanni Stanchi.

Le fruit qu’on voit sur les tableaux est mûr, contrairement aux hypothèses qui ont été avancées par des internautes sur Reddit. On peut le voir aux graines noires qui sont un signe de maturité pour la pastèque. En suivant les dates des tableaux on constate les évolutions successives vers une chair rouge uniforme quasi sans graines, au fur et à mesure des sélections et des croisements. La chair du fruit de l’époque était probablement déjà très bonne et sucrée, mais c’est la quantité de lycopène qui a été recherchée pour lui donner cette appétissante couleur rouge.

Ces évolutions ne se sont pas arrêtées de nos jours puisque nos petits enfants s’étonneront sûrement de voir des pastèques avec des graines dans nos œuvres picturales, ou qu’elles ne soient pas carrées.

Giovanni Stanchi, 1645–72

Albert Eckhout, 17ème siècle
Giovan Battista Ruoppolo, 17ème siècle
Raphaelle Peale, 1813
James Peale, 1824
Agostinho José da Mota, 1860
Mihail Ştefănescu, 1864
Alvan Fisher, 19ème siècle