Les meilleures illusions d’optiques de l’année

Depuis 11 ans est organisé chaque année par la Neural Correlate Society américaine un concours d’illusions d’optiques, loin d’être des simples tours amusant les illusions d’optiques intéressent les scientifiques car elles révèlent les processus qui permettent à notre cerveau d’interprèter le monde à travers nos yeux.

Premier prix : la séparation des couleurs

Cette illusion qui montre comment notre vision des couleurs est influencée par ce qui l’entoure a été présentée par Mark Vergeer, du laboratoire de psychologie expérimentale de l’Université Catholique de Louvain en Belgique.

Deuxième prix : le toit de garage ambigu

toit-garage-illusiton-optique

Le professeur Kokichi Sugihara qui enseigne les sciences mathématiques à l’Université de Meiji au Japon a présenté cette étonnante illusion d’un toit de garage qui change complètement de forme suivant comment on le regarde.

Troisième prix : le jour où il a plu sur Lowry

Michael Pickard a utilisé une peinture de Laurence Stephen Lowry datant de 1929 pour montrer comment en faisant se succéder des images d’une foule légèrement décalée notre cerveau interprète la scène comme le mouvement le plus logique, celui de gens qui avancent en continu.

Non primé : Il neige sur le Mont Fuji

Celle ci présentée par Masashi Atarashi, professeur de physique à la Aichi Prefectural Gojo Senior High School au Japon montre de la neige qui semblent tomber plus ou moins vite devant le mont Fuji lorsqu’on ferme un store devant. Notre cerveau interprète le fait que l’on voit les flocons moins longtemps comme une accélération.

Vous pouvez voir toutes les illusions d’optiques finalistes du concours de cette année et des années précédentes sur ce site, personnellement j’ai quand même un faible pour le garage.