Les 12 étapes pour fabriquer un héros

Iskander Krayenbosch a illustré les 12 étapes suivies par la quasi-totalité des films de divertissement hollywoodiens pour créer une histoire autour des aventures d’un héros.

Cette technique de narration est inspirée du Monomythe, une théorie de Joseph Campbell créée dans les années 40 qui expliquait que tous les mythes à travers l’histoire suivent en réalité la même structure et ne sont que des variations dans lesquelles les personnages et les détails changent en fonction de la culture contemporaine.

 

  1. Le héros dans son monde ordinaire : il s’agit d’une introduction qui fera mieux ressortir le caractère extraordinaire des aventures qui suivront.
  2. L’appel à l’aventure, qui se présente comme un problème ou un défi à relever.
  3. Le héros est d’abord réticent, il a peur de l’inconnu.
  4. Le héros est encouragé par un mentor, vieil homme sage ou autre. Quelquefois le mentor donnera aussi une arme magique, mais il n’accompagnera pas le héros qui doit affronter seul les épreuves.
  5. Le héros passe le « seuil » de l’aventure, il entre dans un monde extraordinaire, il ne peut plus faire demi-tour.
  6. Le héros subit des épreuves, rencontre des alliés et des ennemis.
  7. Le héros atteint l’endroit le plus dangereux, souvent en profondeur, où l’objet de sa quête est caché.
  8. Le héros subit l’épreuve suprême, il affronte la mort.
  9. Le héros s’empare de l’objet de sa quête : l’élixir.
  10. Le chemin du retour, où parfois il s’agit encore d’échapper à la vengeance de ceux à qui l’objet a été volé.
  11. Le héros revient du monde extraordinaire où il s’était aventuré, transformé par l’expérience.
  12. Le retour dans le monde ordinaire et l’utilisation de l’objet de la quête pour améliorer le monde (donnant ainsi un sens à l’aventure).