Le plus gros animal terrestre d’Antarctique

To match feature ANTARCTICA-BUGS/

Avec ses 6mm de long la Belgica antarctica, une espèce de mouche sans ailes, est le plus gros animal terrestre originaire du continent Antarctique et le seul insecte qui lui est endémique.

Les plus malins d’entre vous sont en train de penser « Et les manchots alors ?! » mais ils passent pour la plupart les 3/4 de leur vie en mer, n’allant sur terre que pour se reproduire, il est donc difficile de les considérer comme des animaux terrestres.

La Belgica antarctica s’est adapté aux conditions difficiles de vie de l’Antarctique, ses larves vivent deux ans et peuvent perdre 70% de leur eau sans mourir et survivre un mois sans oxygène.
Une fois devenues adultes elles meurent au bout de 10 jours.

Étrangement, malgré que la température de l’air descende régulièrement en dessous des -40 degrés, elles meurent gelées en dessous de -15°, heureusement elles peuvent survivre facilement dans la neige ou en s’enterrant, la température ne descendant presque jamais en dessous de -7° à seulement 1 ou 2 centimètres de profondeur.
A l’inverse une température de 10° pendant quelques jours suffit à la tuer.

Mais ce formidable petit insecte réserve encore des surprises : c’est actuellement l’insecte qui a le plus petit génome connu avec 99 millions de paires de bases et 13 500 gènes.

Son nom vient de la Belgica, un navire et une expédition scientifique de 1897 pendant laquelle le premier navire belge a passé l’hiver en Antarctique et pendant laquelle le naturaliste Émile Racovitza a découvert cet insecte.