Le monde vu d’une pale d’hélicoptère

Une caméra a été placée sur une pale d’un hélicoptère télécommandé, la caméra filme à 30 images par seconde, le rotor de l’hélicoptère tourne à 1800 tours par minute donc la caméra prend une image à chaque rotation de la pâle, toujours au même endroit.

ps : En essayant de comprendre cette vidéo j’ai découvert qu’en vol le rotor d’une hélicoptère tourne quasiment toujours à la même vitesse, pour monter et descendre on fait juste varier l’inclinaison des pales. Jusque là j’ai toujours pensé qu’on utilisait une combinaison de la vitesse et de l’inclinaison.

  • Fallait y penser !

  • Il y a aussi des déformation de l’image du aux variations de densité de l’air et donc à la variation de l’indice de réfraction.
    C’est vraiment chouette !

  • Antoine

    C’est complètement excellent ce principe. Surtout bluffant, quand on voit que l’image est fixe, mais qu’on sait que le rotor tourne à une vitesse aussi élevée…

  • Je ne m’attendais vraiment pas à cela! Sympa!

  • Et voilà bien la preuve que lorsque la vitesse augmente, l’espace-temps devient courbe, ou quelque chose du genre ;-)

    • klear

      sérieusement ? Oo

    • M.

      Ce genre de conclusion n’est valide qu’à des vitesses aux moins équivalentes à 10% de la vitesse de la lumière. On en est loin avec un hélicoptère, même des plus rapides.

  • Max

    En fait sur les hélicos radiocommandes il existe 2 types:
    – Pas fixe (c’est la vitesse qui varie) comme tu croyais.
    – Pas variable (c’est l’inclinaison des pales qui varie) comme celui là.
    Les vrais hélicos sont tous à pas variable.