Le disque de Nebra : la plus ancienne représentation de l’espace

nebra-disque-carte-espace

Le disque de Nebra est un disque de bronze pesant à peu près 2 kg et d’environ 32 cm de diamètre qui a été trouvé par des fouilleurs clandestins en juillet 1999 à Nebra-sur-Unstrut en Saxe-Anhalt (Allemagne) avec d’autres objets.

On estime qu’il a été fabriqué vers 1600 avant notre ère, ce qui en fait la plus ancienne représentation de la voûte céleste jamais retrouvée et probablement aussi le plus viel appareil astronomique.

Il est conservé au Musée régional de Préhistoire de Halle, en Allemagne.

Il se présente sous la forme d’une plaque circulaire sur laquelle se détachent, en plaques d’or incrustées, des points supposés être des corps célestes (la lune représentée en disque central ou en croissant ; les Pléiades, constellation, représentée par sept étoiles groupées…) et d’autres motifs en feuille d’or.

Il pourrait s’agir d’une représentation du ciel pour un observateur qui se serait situé en Allemagne à l’apparition des Pléiades il y a 3600 ans.

On y distingue aussi sur le côté droit un arc de 82 degrés (et la trace d’un autre disparu, sur le côté gauche) qui pourrait représenter l’écart entre les points de l’horizon où le soleil se lève, ou se couche, aux solstices d’été et d’hiver. La valeur de cet angle correspond relativement bien à la latitude du lieu de la découverte.