l’alopécie féminine en portraits

La photographe Sigríður Frímannsdóttir a créé le projet Baldvin en travaillant avec l’association du même nom (qui veut dire « force ») : il s’agit de faire connaître l’alopécie, une maladie auto immune qui provoque la chute de poils et de cheveux.

L’auteur a souhaité explorer la façon très genrée dont on voit les gens chauves. Ainsi elle veut mettre en lumière que les femmes qui perdent leurs cheveux seront probablement discriminées à l’emploi dans des situations où les hommes chauves ne l’auraient pas été, par exemple dans l’industrie du service et du travail en public.

Ces sept portraits intimes et intenses de femmes de tous âges ouvrent, selon le souhait de l’auteur, la discussion sur le regard que nous portons sur ces femmes, et sur la beauté ou le rejet que le spectateur éprouve.