La timidité des arbres

arbre-timide-feuillage-01

Quelques espèces d’arbres souffrent de timidité pour des raisons encore incomprises et laissent quelques dizaines de centimètres de vide appelés fente de timidité pour se séparer de leurs voisins et ne pas laisser leurs branches se mélanger.

Le phénomène a été étudié pour la première fois en Australie dans les années 60 et on lui a donné le nom de crown shyness – timidité des cimes.

On a quelques idées sur les raisons de ce phénomène mais aucune n’a été conclusivement prouvée et elles pourraient varier suivant les espèces.

Il est par exemple peut être possible que certains feuillages produisent des gaz inhibant leurs voisins ou que le balancement des branches sous l’effet du vent casse les bourgeons extérieurs en les frottant sur les branches voisines.

De la même manière certaines espèces, pas les mêmes, souffrent de timidité au niveau de leurs racines et refusent de les laisser s’emmêler avec celles appartenant à d’autres arbres.

arbre-timide-feuillage-02

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La timidité des arbres (les Pinus pinea du Jardin Botanique de la Villa Thuret)