Un jour photographié

un-jour-24h-exposition-01

Le photographe Ken Kitano prend en photo des paysages avec un temps d’exposition qui dure du lever au coucher du soleil, dévoilant son passage dans le ciel.

un-jour-24h-exposition-02

un-jour-24h-exposition-03

un-jour-24h-exposition-04

un-jour-24h-exposition-05

un-jour-24h-exposition-06

  • capitaine

    Pourquoi cette exposition longue forme ce trait vers le bas? Je me serais plutôt attendu à un trait ou halo presque horizontal

    • Aroom The Doomed

      c’est la trace du soleil, non?

    • Stéphane

      Mon capitaine, c’est parce que le parcours du Soleil forme un arc de cercle !
      Il se lève en bas à l’E, est en haut au S et redescend vers l’horizon à l’O…

      • capitaine

        Merci pour votre avis!
        Je sais que le soleil (vu depuis la terre) décrit une courbe, mais ce qui m’a étonné, c’est qu’aucune photo n’aurait donc été prise dans l’axe nord-sud (à moins d’avoir un très grand angle)? Ou alors le photographe cherche justement à avoir le parcours du soleil sur sa photo?

        • Stéphane

          Je vois. Avec un très angle on aurait cet arc de cercle plus ou moins dans sa totalité suivant la focale. Parc contre pour avoir un trait presque horizontal il faudrait zoomer en direction du sud pour n’en voir qu’une partie (le haut du cercle) ce qui rétrecirait à nos yeux la courbure.
          Il ne reste plus qu’à demander au photographe de nous le faire ;)

  • Bill

    Est il possible d’avoir plus de detail sur la realisation de telles photos?

    • Stéphane

      Oui j’aimerai bien aussi savoir le genre de filtre qu’il utilise.
      Ça doit être de l’opaque de chez opaque !!

      • Julien

        Il utilise probablement un filtre assez fort, mais pour photographier le soleil aussi longtemps sans que le reste de l’image soit brûlée il utilise certainement la technique pour les photos d’étoiles, plusieurs photos a intervalles réguliers, comme un timelapse, mais compilées en une seule photo

        • Plus probablement un sténopé, en tout cas c’est surement pas votre solution :)

    • Poste Scriptomme

      La technique de base est de prendre un appareil de type réflex, permettant le changement d’objectifs ainsi que le paramétrage de la vitesse de de l’ouverture. Il reste ensuite à prendre un filtre circulaire (la marque japonaise Hoya est une des plus connues) qui sera fixé sur l’objectif.

      Les filtres sont souvent nommés type « ND-xxx » où le xxx est un nombre indiquant par quel coefficient il faut multiplier la durée d’ouverture, le temps de pose. Par exemple pour une photo en ville, si en temps normal la photo à ouverture f/11 (plus le nombre est grand plus la profondeur de champ l’est) demande un temps de pose de 1/250 s, un ND-400 fera passer ce temps à 400 x 1/250 s = 1,6 s. Il est aussi possible de les combiner et cela multiplie (et non ajoute) les coefficients de filtrage : en suivant le même exemple que ci-dessus mais avec deux ND-400, cela donne un temps de pose final de 400 x 400 x 1/250 s = 640 s donc déjà plus de dix minutes.

      Reste après à faire différents tests pour bien répartir les réceptions de lumière entre le matin et le soir, car rien n’empêche de compléter en faisant comme à l’ancienne c’est-à-dire en cachant complètement l’avant de l’objectif durant un certain temps, mais aussi en baissant la valeur de l’ISO, en fermant au maximum le diaphragme, etc.

  • Loke

    Où est le reste des mouvements sur les premiers plans de chaque image?!

    • simeo

      La pause est trop longue pour que un sujet en mouvement apparaisse. A moins qu’il ne soit super lumineux et super lent ☼.

  • Aroom The Doomed

    c’est marrant les grues sur la deuxième photos. j’avait pas remarqué

  • vomissaire

    Mais que doit-on voir de spectaculaire sur ces photos ?
    Désolé je suis ignare en photo, c’est certainement réservé aux amateurs chevronnés, dans ce cas c’est sans moi. :)