Joe Kittinger : 31km de chute à la vitesse du son

Joseph William Kittinger est né en 1928, il rejoint l’Air Force Américaine en 1949 et devient pilote de chasse avant d’être assigné aux Aerospace Medical Research Laboratories en 1957.

C’est une époque où les avions d’essais volent de plus en plus haut et l’Air Force veut en savoir plus sur ce qu’il se passerait si un pilote devait s’éjecter à une altitude extrême.
Pour étudier ces problèmes le « Project Excelsior » fut créé sous le commandement de Kittinger et 3 sauts à partir de ballons à très haute altitude furent effectués.

Le premier à partir d’une altitude de 76 400 pieds (23,29 km), le 2e, 25 jours plus tard, à 74 700 pieds (22,77 km), et le dernier, le 16 août 1960 à 102 800 pieds (31,33 km) avec Kittinger qui effectua le saut.

Lors de la montée du ballon qui dura 1 heure et 31 minutes un petit trou s’est créé dans son gant droit ce qui lui fit ressentir une grande douleur dans la main due à la très basse pression de l’air mais il ne dit rien au centre de contrôle pour ne pas que le saut soit annulé.

Juste après le saut à 31.33km, le plus haut saut jamais réalisé, il atteignit une vitesse de 994 km/h, la plus grande vitesse d’un humain sans propulsion, dans un air raréfié à -70°.

La chute libre dura 4 minutes et 36 secondes avant qu’il ouvre son parachute à une altitude de 5,330 m et il atterrit sur le sol du désert du Nouveau Mexique 9 minutes plus tard.