Les compositions de Jared Bark avec son photomaton

jared-bark-photomaton-01

Dès la fin des années 1960 l’artiste américain Jared Bark est un des premiers à utiliser un photomaton comme outil de création artistique en se servant de machines locales pour réaliser des portraits d’habitants d’une dizaine de villes des USA.

C’est au milieu des années 70 qu’il passe à une autre étape en installant dans son studio son propre photomaton et qu’il commence à expérimenter en créant des compositions qui alternent entre le figuratif et l’abstrait en utilisant des parties de son corps qu’il photographie de multiples fois, avant d’assembler les bandes de quatre images créées par le photomaton pour obtenir les compositions finales.

jared-bark-photomaton-02

jared-bark-photomaton-03

jared-bark-photomaton-04

jared-bark-photomaton-05

jared-bark-photomaton-06

jared-bark-photomaton-07

jared-bark-photomaton-08