Les îlots lumineux des distributeurs au Japon

Le japon regorge de ces distributeurs qui offrent toutes sortes de contenus aux passants y compris dans des zones assez rurales. Ces machines sont parfois la seule source de lumière de rue dans certains villages qui ne sont pas équipés de lampadaires.

Eiji Ohashi s’est aperçu que dans sa région d’Okkaïdo qui a des hivers très durs, les distributeurs illuminaient la neige et les paysages blancs d’une façon très intéressante. Il en a fait une série d’images appelée Time to shine.

L’auteur explique que « lorsque le crépuscule tombe, les distributeurs de rue s’allument dans les cités et les banlieues. Ces scènes de distributeurs, se tenant d’ordinaire sur le bord de la route, sont tout à fait typiques du Japon. Que ce soit en centre ville ou dans des espaces sauvages, ces machines sont placées pour braver la désolation des lieux et deviennent une image de la solitude. Elles travaillent sans relâche, que ce soit le jour ou la nuit. Mais une fois que leurs ventes chutent, elles sont retirées. Si elles ne brillent pas elles cesseront d’exister. Elles pourraient avoir quelque chose d’humain, en cela ».

Il existe un photobook de ces images appelé Roadside Lights.