Des formations rocheuses dans la lumière des drones

The dying of the light est un court métrage réalisé à l’aide de drones, dans la nuit et au dessus d’un paysage dont la localisation n’est pas connue. L’un des drones porte une caméra et l’autre une torche puissante. Ils parcourent un paysage fantômatique, quasi alien, qui bouleverse nos repères d’échelle et d’espace.

On ressent également une certaine désolation devant l’absence totale de marques de civilisation.