Fata morgana, l’illusion du Hollandais Volant

Depuis le 17ème siècle, on raconte la légende du Hollandais Volant, ce bateau fantôme censé flotter au dessus des flots et signe de malédiction. L’illusion d’optique qui est à l’origine de cette légende s’appelle fata morgana. Ce nom vient de la fée Morgan des légendes Arthuriennes, car les premiers croisés à avoir observé ce phénomène pensaient que la fée Morgan avait le pouvoir de faire flotter des palais au dessus de la mer et d’agir sur le vent.

Les cas les plus typiques de fata morgana se produisent en plein océan, à cause de la conjonction d’un type de mirage avec certaines zones de températures, mais on en voit aussi parfois sur terre. Il faut une masse d’air froid proche d’une surface comme le sol ou l’océan, et qu’une importante masse d’air chaud soit au dessus d’elle. Cette configuration tord les rayons lumineux qui passent à travers et avec eux l’image des objets qui semble déplacée et déformée. Plus on se trouve loin du mirage et plus grande apparait l’image fantôme.

Les fata morganas sont plus courantes dans certains endroits du globe qui offrent en permanence les bonnes conditions pour qu’elle se crée. L’antarctique, la région des grands lacs aux États-Unis, le golfe de Botnie, la mer Baltique, le détroit de Messine, les côtes californiennes entre autres exemples.