Ellis S. Chesbrough a soulevé Chicago de deux mètres

soulever-chicago-02
Tout un quartier le long de Lake Street déjà soulevé.

Lors du milieu du XIXe siècle Chicago était une des villes les plus sales des Etats-Unis, les eaux usées et les déchets étaient jetés dans les rues qui se transformaient en marres d’eau stagnantes lors d’orages dans lesquelles de nombreuses maladies proliféraient dont le choléra qui tua 6% de la population en 1854. .
Il fut donc décidé de créer un système d’égouts mais un problème de taille se posait : l’ensemble de la ville était trop plate, empêchant un drainage naturel et se situait au même niveau que le lac Michigan, empêchant de creuser pour placer les tunnels du système.

La situation paraissait désespérée jusqu’en 1856 quand Ellis S. Chesbrough s’est dit que si il était impossible de creuser sous la ville, il suffisait de la soulever.
Il concocta un plan qui fut adopté par la ville et immédiatement des travailleurs commencèrent à poser des tuyaux, construire des canaux ainsi qu’à recouvrir les rues de terre et remonter les trottoirs de près de deux mètres.

Le premier building a être surélevé fut une maison de 4 étages et 750 tonnes en 1858, suivie par 50 autres semblables la même année.

Annonce pour une entreprise de surélévation d'immeubles.
Annonce pour une entreprise de surélévation d’immeubles.

En 1860 six ingénieurs soulevèrent tout le coté d’une rue ( Illustration du haut ) sur 100 mètres de long avec ses magasins et habitations d’un seul coup, utilisant 6000 vérins à vis et 600 ouvriers qui tournaient les vérins d’un cran simultanément.

L’année suivante un hôtel complet de 4000m² fut soulevé avec ses occupants à l’intérieur qui continuaient à vaquer à leurs occupations. ( Illustration en dessous )

Un des projets le plus impressionnant fut le surélèvement du Robbins Building qui avec ses 5 étages sur 46 par 24m et sa structure métallique pesant 27 000 tonnes. Il fut soulevé sans problèmes en même temps que le trottoir situé devant sa façade.

chicago-immeuble-deplacer

Les immeubles plus légers en bois étaient déplacés sur des rouleaux et déplacés vers l’extérieur de la ville pour faire place aux nouveaux bâtiments surélevés, leur déplacement était si courant qu’un voyageur de passage décrivit en avoir croisé neuf dans la même journée.

Aujourd’hui l’ensemble de la ville de Chicago se situe entre 1 et 2 mètres au dessus de son niveau de 1850.

soulever-chicago-01
Surélévation du Robbins Building.