Des polaroids morts

William Miller scanne des polaroids non-exposés dont la chimie s’est détériorée pour créer des formes et des couleurs étranges.