Des formes émergent du hasard avec des superpositions de points

Tadashi Tokieda montre et explique les raisons qui font que des formes géométriques surgissent d’un brouillard de points placés au hasard quand on les photocopie sur un transparent et qu’on leur fait subir une rotation ou une translation.

La raison principale est que lorsque qu’un point se dédouble suite à un déplacement notre cerveau les assimile à un petit segments qui placés bout à bout forment des ronds et des lignes, une fois que le déplacement devient trop important ils redeviennent des points indépendants.

Tout ça amène à des propriétés qui apparaissent à première vue contre-intuitives comme le fait que l’effet se déplace perpendiculairement au mouvement.

magie-point-hasard

point-motif