Des expérimentations spirographiques de grande taille

Mary Wagner crée ses propres machines de grande taille, très simples, qui fonctionnent sur le principe du spirographe.

Elle produit ensuite ces rosaces très élaborées aux subtils jeux de couleurs et de rythmes, grâce au tournoiement de l’outil, parfois autour d’elle même ou autour d’un centre absent.

Elle précise ainsi que : « dans notre univers tout n’est que tournoiement, du vortex commun formé par l’eau qui s’évacue dans un lavabo, jusqu’à la majestueuse révolution en spirale de notre galaxie. Ce sont ces fonctionnements de l’univers que ces dessins reproduisent, tout orbite autour d’un quelque chose qui est un rien ».

Mary Wagner a publié plus de ses dessins, y compris en grille d’images montrant de très grands motifs, sur Instagram.