Des arbres d’observation

Sur les champs de bataille de la première guerre mondiale il était crucial d’avoir une bonne vision des mouvements de l’ennemi mais il fallait aussi éviter de se faire tirer dessus si on était à découvert.
D’où l’invention de ces arbres creux qui servaient de poste d’observation, mais le but n’était pas de planter un arbre n’importe où, car l’apparition d’un arbre à un endroit où il n’y avait rien aurait pu attirer l’attention.
Des soldats allaient donc discrètement mesurer et photographier dans tous les sens un arbre déjà existant, il était ensuite recréé dans ses moindres détails par dessus un cylindre métallique avant d’y retourner la nuit, de déraciner le vrai arbre et de le remplacer par le faux.

Plus d’informations et des photos de l’intérieur ici.

( Via )