De l’art à base de Rubik’s Cubes

C’est à un français qui se fait appeler Invaders et qui s’est fait connaitre en plaçant dans les rues des petits dessins d’Invaders pixelisés l’on doit cette utilisation originale des Rubik’s Cubes, avec une préférence pour les couvertures d’albums et les jeux vidéos.

Plus de ses reproductions de couvertures d’albums sont disponibles sur le site anglais Créative Review.

Et une vidéo qui montre la réalisation :