Dans les clubs Sud Africains en 1968

Le photographe Billy Monk a pris ces photos dans des clubs de Cape Town en Afrique du Sud dans les années 1967-1969, plus de photos sur ce site.

Billy Monk: Night Club Photographs

de: Billy Monk, Lin Sampson, David Goldblatt

éditions: Dewi Lewis Publishing

prix: 26,01€

Aller voir
  • zlaan

    Vraiment sordide, j’aurais aimé voir ce qui se passait à la même époque dans les clubs des noirs, j’aime à espérer qu’ils devaient être plus axés sur la musique, jazz, blues criant la souffrance que leur infligeaient ces tordus des « catacombes », peut être je me trompe.
    merci.

  • Full

    Sordide? Ce qui est sordide c’est d’imaginer que tous les blancs vivant en Afrique du Sud était racistes. Tu ne te trompe pas peut-être, mais certainement. Vraiment triste de voir des réactions comme celle-la alors qu’en somme toutes, les photos sont belles et rares à cette époque dans les clubs Sud-Africains…

    De rien…

    PS, Si tu veux voir ce qui se passe dans les « clubs de noirs » bouge ton cul et va voir toi même avant de critiquer gratuitement.

    • Zapan

      Full, je suis parfaitement d’accord avec toi, ces photos sont des beaux documents historiques, qui nous font réfléchir sur la société actuelle. Je n’aurais jamais imaginé qu’ils avaient déjà des go-go danseuses à l’époque, par exemple.

      Avec le genre de bienpensance à la française dont zlaan nous montre un exemple, on est par exemple en France complètement passé à côté des écrits de Tolkien, quand il était célèbre partout dans le monde, en France, grâce à nos très stupides journalistes, il était inavouable de lui consacrer un article : Un auteur anglais originaire d’Afrique du Sud qui écrivait sur le combat de la Lumière contre les Ténèbres, n’était fatalement qu’un gros facho, pour ces handicapés de la réflexion !

      • Alex

        Eric Zemmour sort de ce corps :P

      • Krieghund

        en même temps…

  • SaM

    Je ne sais pas si je comprends le terme « sordide », j’aurais plutot employé « glauque » … en tous cas on a l’impression d’être projeté dans un film de David Lynch ou de Jeunet (avec Dominique Pinon dans la troisieme photo). C’est décalé et « bizarre ». « Décadent » est le premier mot qui m’est venu à l’esprit pour le premiere photo. C’est si violent : la fille ivre du premier plan, celle qui semble crier derriere, au milieu d’une salle ou on ne voit que les jambes de personnes qui ont une attitude qu’on devine parfaitement détendue. Bizarre ?
    Toutes les photos ont un truc qui dérange … non ? Je ne comprends pas bien la réaction sur le « sordide »

  • zlaan

    Photos :
    1/ ça passe
    2/ la 2 est pathétique, je me suis trouvé dans des bars aussi, accroché à un boudin car j’avais trop bu (voir les quilles sur la table)
    3/ l’espèce de flicard en uniforme doit etre en train de bafouer l’homme de petite taille ( pas Pinon) vu la tête qu’il font les 2. je le vois bien molester des ados blacks, ché pas une intuition…
    4/merveilleux sourire d’avril, lui carrément y s’est pissé dessus, un pied sur la table et derrière c’est le coma.
    5/ tristesse ou peur … ? de la nana dans une cage de ce bouge sans aucune classe.
    5/ j’aime bien.
    quand à Tolkien, je lisais Bilbo le hobbit après avoir lu, bien avant, le seigneur des anneaux, en 1968 sur les barricades, en attendant de balancer des pavés sur les CRS.

    je donne mon avis et je suis jugé et traité de facho, c’est moi qui te remercie.

    • Krieghund

      moi ce qui me fait marrer c’est que tu imagines les club de noirs avec du jazz et du blues… On est pas a la nouvelle orleans, mais à Cape town.

    • Anne

      dis donc le zlaan, peux- tu m’expliquer en quoi ton jugement sur le monde est si… juste? déjà ton avis sur les photos, du genre « ça passe » etc. non seulement manque cruellement objectivité mais aussi de classe. Tu nous pompes sur le racisme et blablabla mais tu y mets ta note bien lourde de misogynie et de « moi, gamin, je lisais Tolkien sur les barricades!… » . T’as qu’à donner des notes aux photos, pendant que tu y es!… totalement hors sujet et stérile… C’est photographies ont valeur de documents sociologiques et historiques, plutôt fascinantes et en dehors de tout jugement personnel de « nul », « pas nul » … t’es loin d’être un facho ou égocentrique mais peut être un poil imbu quand même….

  • Bonhomme

    tu donnes ton avis en sous entendant que c’est la vérité vraie…

    les deux séries de photo (avec l’autre article), je les trouve géniales (attention, j’ai dis je les trouve, pas « c’est le génie incarné »).

    donne ton avis, mais fait pas de généralité en disant c’est beau/moche, ou autre adjectif. c’est pas comme ça pour tout le monde. ce que tu ressens, c’est uniquement toi, et ton « voisin » aura peut être un sentiment du même type, mais ce ne sera pas le même dans sa tête, vu qu’il n’aura pas la même pensée que toi.

    • zlaan

      c’est clair que c’est mon avis et uniquement mon avis, et non quelque chose que je déclare en tant que vérité universelle!
      je ne suis pas égocentrique à ce point !

  • Lucifer Morningstar

    je pense que Zlaan plaque sur des images son imaginaire politique. Ce que j’entends par là, c’est qu’on lui aurait montré des images d’un mariage a Johannesburg, avec des gens heureux, il aurait, lui, imaginé la misère des township ; on lui aurait montré un mariage dans les township, toujours avec des gens heureux, il aurait comparé avec la richesse de certains blancs.

    Certes, il est difficile d’apprecier une image sans la mettre dans un contexte, pourtant c’est ce que fait souvent la photographie. Contrairement au film, qui est obligé de montrer l’environnement, la photo permet justement d’extraire quelque chose d’un contexte, pour en faire autre chose.

    Je vois dans ces images non pas une classe d’oppresseurs qui vivent sur le dos des noirs, mais simplement des gens qui cherchent à s’amuser.

    Quand on sort, que l’on va en boite, que l’on fait du sport, songe t’on aux ouvriers chinois ou coréens qui ont fabriqué la plupart des objets que nous utilisons pour un salaire de misère ? Non, nous profitons de l’instant présent, comme les personnes sur ces photos. C’est malheureux, quand on y réfléchit, mais c’est ainsi.

  • Je te rejoins Zlan, en partie, difficile d’apprécier ces photos d’amusement tout relatif par ailleurs, quand on sait la situation des noirs à l’époque dans ce pays…

    • Anne

      dans ce cas là on devrait interdire toutes les photos de vip et soirées de gros richards placardés sur tous nos murs, télés etc… quand on voit la situation des pauvres dans le monde, les gens qui dorment dans la rue alors que des actionnaires gavés de notre pognon posent fièrement dans les publications économiques… la perversion du sujet est d’autant plus grande à notre époque. Leur amusement n’est pas relatif, il est réel, dans le monde de l’époque… avec leurs espoirs, leurs illusions, leurs souffrances, leur haine et ségrégations quotidiennes, qui existent encore sous des tas de formes différentes selon les pays, les mentalités, les religions, etc… on ne peut pas savoir ce qui se passait dans la tête de ces gens, et donc les juger, comme de dire que le flic devait tabasser des blacks… qu’est ce qu’on en sait, c’est peut être tout le contraire, peut être que parmi ces gens il y avait de vrais humanistes… Le « bien-pensant » se donne toujours le beau rôle mais s’il est biaisé et simpliste…

  • nath

    Comment le Lannister nain de Game of Throne s’est-il retrouvé sur l’une de ces photos?