Les croisements des routes américaines montrent la courbure terrestre

Depuis la Land Ordinance de 1785 qui a pour la première fois commencé à cartographier les Etats-Unis pour en favoriser le développement, une grande partie du pays est divisé dans un système de grilles qui forment des carrés.

De nos jours de nombreuses routes dans les états de l’ouest suivent cette grille et tous les 38 kilomètres se trouve une intersection avec les routes qui sont légèrement décalées sans raison apparente.

En réalité ces petits détours sont nécessaires car comme les routes sont parfaitement rectilignes il faut à un moment rattraper la courbure de la Terre.

Le photographe néerlandais Gerco de Ruijter s’est intéressé à ce phénomène et en a réalisé de nombreuses photos aériennes qu’il a assemblé dans la vidéo au dessus.

gerco-1-1

gerco-4

gerco-5

  • Laurent

    En fait, c’est parce que les limites des parcelles suivent les méridiens. Comme ceux-ci convergent vers les pôles, ils définissent avec les parallèles des cellules qui ne sont pas exactement rectangulaires, chaque cellule est légèrement trapézoïdale. Ainsi, une cellule au nord des USA a donc une taille inférieure à celle d’une cellule du sud. Du coup, par soucis d’équité, on ne peut pas exactement aligner les parcelles de terre sur les cellules dont les frontières verticales sont des méridiens et les frontières horizontales des parallèles. Il faut donc ajuster de temps en temps les frontières verticales. Enfin, c’est comme cela que je comprends le truc…