Ce n’est pas de la peinture, c’est de la broderie photoréaliste

Cayce Zavaglia a reçu une formation d’artiste peintre, avant de se tourner il y a seize ans vers la broderie, dans une tentative de recréer un environnement de travail non toxique.

Elle réalise des portraits hyper réalistes de ses amis et de sa famille, toujours avec les mêmes matériaux : du fil de coton ou de soie, ou de la laine employée dans la broderie crewel.

Le résultat, notamment au niveau du rendu des lumières subtiles et des fondus de couleurs, est particulièrement saisissant. En s’éloignant un peu des oeuvres ou à distance habituelles, elles apparaissent comme des peintures photoréalistes. En s’approchant ou en observant des photos de détails, la broderie révèle sa nature et on prend toute la mesure de ce travail exceptionnel.