Des cartes polynésiennes des vagues en bouts de bois

La Polynésie compte plus de 1000 îles éparpillées dans l’océan Pacifique, pendant longtemps leurs habitants ont du naviguer d’île en île sans disposer de moyens de navigation modernes comme la boussole ou le sextant.

Ils ont donc créé dès 1000 av. J.-C. ces cartes appelées Rebbelibs, Medosou ou Mattangs représentants les courants marins et la direction de la houle qui est perturbée par la présence des îles avec des batons de bois courbés, les coquillages représentants la position des îles.

Elles servaient avant tout à la transmission du savoir et n’étaient pas emportées dans les bateaux.