La campagne débordante dans des salons abandonnés

Suzanne Moxhay produit ces scènes à l’aide d’une technique appellée « Matte Painting ».

Cette technique très utilisée dans le cinéma au début du XXème siècle consiste a reproduire un décor sur des plaques de verre qui viennent compléter ce que filme la caméra, en donnant l’illusion de vastes décors grandioses.

Cette artiste mélange ainsi des prises de vues à elle reproduites sur verre avec les lieux qu’elle photographie. Le tout est ensuite retravaillé numériquement. Elle aime jouer avec l’anormalité des dimensions et surtout des lumières, avec des rendus contradictoires ou étranges.