Des aimants destructeurs au ralenti