Avant Tinder il y avait les cartes de rencontres

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-01

Dans la société prude de l’Amérique du 19ème siècle il était difficile de d’aborder des gens du sexe opposé sans se faire mal voir par sa famille et les gens présents.

Un des dispositifs qui était utilisé pour faire des rencontres amoureuses était ces « Acquaintance Cards » ou « Escort Cards » que l’on pouvait glisser discrètement à la personne que l’on avait envie de rencontrer et qui portaient des messages qui pouvaient aller de la simple présentation à la proposition la plus explicite.

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-02

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-03

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-04

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-05

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-06

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-07

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-08

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-09

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-10

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-11

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-12

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-13

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-14

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-15

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-16

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-17

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-18

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-19

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-20

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-21

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-22

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-23

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-24

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-25

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-26

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-27

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-28

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-29

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-30

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-31

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-32

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-33

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-34

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-35

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-36

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-37

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-38

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-39

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-40

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-41

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-42

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-43

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-44

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-45

carte-rencontre-amoureuse-ancienne-46

  • J’avoue qu’il y a des formules alambiquées :D

  • MLK

    Je pense que ça donne quelque chose du genre :  » Quand allez vous payer la vieille dame pour vos dernières lessives ? »
    Et le sous-entendu quelque chose comme : « dis au revoir à ta mère, c’est moi qui vais laver ton linge ! » haha belle formule tout en finesse :p

    En tous cas je ne connaissais pas cette technique de drague, surtout je pensais pas qu’on imprimait des cartes comme ça. Je note aussi que certaines sont pas belles du tout et donnent pas vraiment envie de rencontrer le monsieur, comme celle avec un diable et son gros bide ;)

    • Dicamion

      Correction:
      « dis au revoir à ta mère, ton linge tu le laveras chez moi (et tu feras le mien tant que t’y es)! »

  • IsLaz

    Ah rigolo !
    Ils industrialisent tout les anglo-saxons même les poulets :-)) C’est pourtant plus élégant de le créer soi-même il me semble.

    • webdejour

      Hum? Je ne suis pas certain que les femmes « Libérées » (Et tu sais… »C’est pas si facile… ») ne trouveraient pas ces fameux prétendants un rien lourdingue de nos jours; voir franchement abjects, même s’il ne faut pas rêver: On est toujours pas rentré dans le monde des « Bisounours… »