En 1976, un étudiant en art avait déjà transformé le panneau d’Hollywood en « Hollyweed »

Pendant la nuit du 31 décembre, des farceurs se sont amusés à transformer le célèbre panneau d’Hollywood en « Hollyweed » à l’aide de deux pancartes, mais ce n’est pas la première fois que cette icône mondiale avait subi une telle transformation.

En 1976, un étudiant en art de la l’université de Californie avait déjà utilisé deux bâches noires pour masquer une partie des O pour les transformer en e.

Il s’appelait Danny Finegood et avait réalisé cette altération avec des amis le 1er janvier 76, pour célébrer l’application d’une loi qui diminuait les sanctions pour usage de cannabis en Californie.

Il a présenté cette intervention comme réponse à un devoir en cours et a reçu la meilleure note, un A, suscitant la fierté de ses parents.

Dans la suite de sa vie il s’est attaqué au panneau à d’autres reprises, plus tard en 1976 il l’a fait écrire « Holywood » pour Pâques, en 1987 il l’a transformé en « Ollywood » en réaction à l’enquête parlementaire sur l’affaire Iran-Contra et en 1990 il l’a transformé en « Oil War » pour protester la guerre du golf.

Mort en 2007, il n’a pas pu réaliser ses deux dernières idées, le transformer en « Hollyween » le 31 octobre et le maquiller pour donner l’impression qu’il avait disparu le 1er avril.