12 semaines d’exposition en rayons X pour découvrir les trous noirs de l’univers

Des astronomes du Chandra X-ray Observatory de la Nasa ont pointé un télescope sur un bout de ciel de l’hémisphère sud et ont pris une photo pendant 7 millions de secondes en ne gardant que les rayons X.

Chaque point de cette image, connue sous le nom de Chandra Deep Field-South, est un trou noir dont la masse varie de 100 000 à des dizaines de milliards de fois celle du soleil.

Si cette concentration de trous noirs dans ce bout de ciel était ramenée à la taille de la lune dans le ciel, il y aurait plus de 5000 trous noirs sur la même surface.

Le fait que des trous noirs puisent devenir si gros si rapidement reste un mystère et le résoudre est un des buts de cette image.

Ils sont visibles grâce aux gaz qu’ils attirent et qui deviennent tellement chauds qu’ils émettent des rayons X, les couleurs montrent la quantité d’énergie du rouge pour les plus faibles au bleu pour les plus intenses.

Ces trous noirs sont situés à une distance allant jusqu’à 12,5 milliards d’années-lumière, ce qui permet d’en avoir un aperçu juste après le Big Bang.